Corail: une croissance lente pour une longévité record

Ce chercheur de l’Université de Stanford (Californie, USA) utilise la méthode de datation au carbone 14 pour estimer l’âge des coraux, tandis que d’autres comptent les anneaux de croissance, comme pour les arbres.

Dans une nouvelle étude publiée dans les PNAS, Roark et ses collègues expliquent que la croissance des coraux -pour les espèces Gerardia et Leiopathes- est plus lente qu’on ne pensait, de 4 à 35 micromètres par an, et que ces coraux atteignent une longévité respective de 2.742 ans et 4.265 ans.

Pour s’assurer que le carbone mesuré dans le squelette a bien le même âge que les coraux, et qu’il ne s’agit pas de carbone plus ancien présent dans son environnement, l’équipe de Roark a comparé les isotopes de carbone des derniers millimètres de squelette formés avec ceux du carbone présent dans l’eau et dans des coraux moins profonds.

Conformément à la loi « Informatique et Liberté » n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d’accès et de rectification sur ces données nominatives.

Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/vivant/20090324.OBS0383/corail_une_croissance_lente_pour_une_longevite_record.html



CHEFS D'ENTREPRISES |
LA PUISSANCE DES BUTS |
Mon expérience en managemen... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Agence de Voyage B.M Intern...
| formation conseil et certif...
| Detective Privé